Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photos Vidéos et écrits.

2021 ISLANDE

ISLANDE ( 13 Juillet -  3 août 2021) 

LES PINCIPAUX LIEUX DU SEJOUR 

1. REYKJAVIK

C'est sous la pluie que je redécouvre Reykjavik dans cette journée du mois d'août. Reykjavik, capitale de l'Islande, est agréable à visiter.

Reykyavik, Bankastraeti

Reykjavik, Laugavegur

Reykjavik, Alþingishúsið  ou le parlement d'Islande,se situe  à côté de l'Austurvöllur, l'une des principales places de la capitale. Le bâtiment a été construit entre 1880 et 1881.

 

La Hallgrimskirkja est une église luthérienne qui représente des orgues basaltiques. La statue de Leifur Eiriksson, le découvreur de l'Amérique trône devant le monument.

Le lac Tjörnin

 

Carte d'Islande à Ráðhús Reykjavíkur ( hôtel de ville de Reykjavik).

C'est la troisième fois que je me rends en Islande et à Reykjavik. En cette matinée pluvieuse, j'ai prévue une sortie en mer pour observer les baleines dans la baie de Reykjavik.

Au bout d'une heure de navigation , nous observons les premiers spécimens : un rorqual et  puis une baleine à bosse.

Nous continuons à suivre l'indolence de leur voyage.

Puis nous apercevons plusieurs dauphins qui semblent s'amuser autour du bateau.

Elliðaárdalur est une v allée au coeur de Reykjavik, où coule la rivière Elliðaár où l'on peut pêcher. J'ai bien apprécié cet endroit baigné par les rayons du soleil. On trouve dans cette vallée des gros blocs de lave datant de 4500 ans.

 

2 HEIMAEY ET LES VOLCANS

DE Reykjavik direction Heymaey. Je voyage en utilisant les bus islandais. Le départ du bus se trouve à la gare routière de  Mjodd à 15h15. Le bus va jusqu'à Landeyhofn, petit embarcadère pour les îles Vestman, où on aperçoit le glacier de L'Eyjafjajökull; Le ciel est bleu pour la première fois que je suis en Islande. A Landeyhöfn, j'achète le ticket du ferry. La traversée dure 40 minutes. Très vite le bateau arrive dans le port de Heymaey, principale île des îles. C'est ici qu'n 1973 les habitants ont dû fuir devant l'éruption. On remarque les deux volcans : l'Helgafell et le nouveau Eldfell. Le port est très bien protégé par des falaises. De partout les oiseaux volent. Heymey est le troisième port de l'Islande. Le vent souffle. Pas facile de planter la tente au  milieu du cratère où des sentiers partent vers les falaises où nichent les macareux.

Le glacier de l'Eyjafjalljökull vu depuis Landeyhofn.

Arrivée à Heimaey, au fond de gauche à droite  l'EldfelL et l'Helgafell.

Les ascensions 

 

L'Eldfell  et l'Helgafell

Déjà un voile de nuages s'est emparé des sommet. Je me dirige vers l'Eldfell. Le sentier est facile jusqu'au sommet balayé par des vents violents. En 1973, l'éruption avait commencé par l'ouverture d'une fissure d'où  s'élançaient des fontaines de lave de plusieurs centaines de mètres. Très vite l'éruption s'est concentré sur les flancs de l'Helgafell  créant un sommet de deux cent mètres.

Une petite descente vers la route puis une remonté sur le volcan Helgajell où l'Eldfell s'affiche avec ses plus belles couleurs.

 

Le sommet de l'Eldfell en haut et en bas.

 

Heimaey est la seule ville des îles Vestman. De nombreux bâtiments ont été ensevelis par le volcan.

En remontant la rue Kirjkuvegar, les maisons sont accolées à la coulée de lave. On arrive à l'église de Heimaey.

On peut aussi visiter l'aquarium et le musée de l'éruption de 1973 à côté duquel on peut voir une maison envahie par les cendres.

3 HEIMAEY ET SES OISEAUX

Heimaey possède une grande colonie de macareux moines que l'on peut facilement approcher en remontant le chemin qui part du cratère Herjolfsdalur ou en longeant la côte à partir du golf, les deux à proximité du camping.

Les macareux a  30 cm de hauteur, un bec triangulaire rouge, bleu et jaune qui est très efficace pour la pêche et lui sert aussi de pioche pour creuser son terrier. Les macareux vivent en majeure partie en mer puis au printemps se retrouvent pour nicher sur les falaises. Il faudra 40 à 45 jours pour que l'oeuf éclose.

Le macareux se nourrit de poissons qu'il pêche sous l'eau.  Mais ces oiseaux subissent le réchauffement climatique. Ils doivent pêcher de plus en plus loin des côtes à cause du réchauffement des eaux. 

 

 

Outre les macareux moines, il y a de nombreuses autres espèces d'oiseaux.

L'huîtrier-pie est un oiseau de 42 cm, avec son long bec rouge et orange, sa tête, sa poitrines noires et son dessous blanc que l'on rencontre le long des rivages. Il se nourrit de gastéropodes, de crabes, de crevettes, de mollusques et à terre de vers de terre. La femelle pond trois œufs qui  éclosent au bout de 24 à 27 jours de couvaison. Cet oiseau migre vers le sud en hiver et voyagent en groupes de 25 à 70 individus. Il a un vol puissant mais peu d'ampleur et il se fait remarquer par ses sifflements bruyants.

Le pingouin torda ou petit pingouin, seul pingouin de la famille des alcidés depuis la disparition du grand pingouin  vit dans les mers du nord. Il a le dessus noir et le dessous blanc. Il se reconnait avec son bec comprimé latéralement et traversé par une bande blanche. Il passe la plupart du temps sur l'eau. Il niche en colonie sur les falaises maritimes en compagnie des guillemots. Il se nourrit de poissons (lançons, capelans, hareng). Il plonge depuis la surface de l'eau et reste sous l'eau de 30 secondes à une minute. Il pond un seul œuf sur les falaises . La couvaison dure d'août à février. Les parents couvent à tour de rôle de 26 à 32 jours.

 

 

 

Le guillemot à miroir se distingue en été avec son plumage noir et ses grandes taches alaires claires, son bec effilé. Il mesure de 32 à 38 cm. Il niche sur les falaises et les rivages de l'Atlantique nord. Il se nourrit de petits poissons, de mollusques et crustacés. La couvaison, assurée par les deux parents dure un peu moins de 4 semaines. 

L'eider à duvet avec ses 58 cm de long se distingue des autres canards par sa grande taille, le profil allongé de sa tête. la cane est brune striée de noir. Il vit le long des cotes rocheuses. La femelle pond 4 à 6 œufs  en mai-juin. Le nid est fait avec le duvet de la femelle, utilisé aussi depuis longtemps par les peuples du nord pour confectionner les vêtements chauds. Son prix est très élevé et une couette peut atteindre le prix de 4000 euros. Il faut à peu près  cent nids pour fournir le duvet suffisant à la fabrication d'un sac de couchage.

 

Le fou de Bassan est un grand oiseau marin de 90 cm avec de longues ailes étroites terminées de noir. Il plonge  sur les poissons la tête la première. Il niche en colonies denses sur les corniches des falaises d'îles rocheuses. Il peut parcourir des distances de 450 km. La femelle pond un seul œuf que les deux  parents couveront à tour de rôle pendant 44 jours. Les fous de Bassan sont protégés, mais leur population diminuent en raison des rejets d'hydrocarbures, de la pêche industrielle, des lubrifiants mécaniques et des pesticides. Après la période de reproduction, le fou de Bassan migre vers le sud.

 

D'autres oiseaux viennent peupler les côte de Heimaey : goélands, pipits et étourneaux...

 

 

 

4 KIRKJUBAERJARKLAUSTUR 

Au départ j'avais prévu une excursion vers Laki, lieu d'une importante éruption datant de 1783 qui avait provoqué famine et destruction en Islande. Malheureusement la météo n'est pas très bonne. Lorsque j'arrive à Kirkjubaerjarklaustur, je dois gagner le camping sous l'averse. J'ai loué une cabane pour passer ces trois jours ici. Le lendemain matin c'est brouillard et pluie fine et je me résous à annuler l'excursion à Laki. Je profite d'une accalmie pour effectuer une petite randonnée au-dessus du camping.

 

Au bout de la route, le chemin monte sur la droite, contourne de gros rochers d'où on a une belle vue sur la cascade Systrafoss.

Suivre le sentier raide qui débouche sur un vaste plateau occupé par un lac, le systravatn, le lac des nonnes où les nonnes se baignaient autrefois. Certaines se seraient noyées selon une légende.

le sentier longe le lac puis descend  près d'une paroi de basalte avant d'arriver un petit bois. Avant celui-ci prendre sur la droite pour trouver la belle dalle d'orgues basaltiques.

Le nom de Kirkjubaerjarklaustur fait référence à son histoire religieuse. Le lieu a été fondé par des moines irlandais qui l'ont quitté lorsque les vikings sont arrivés avec leur réputation criminelle. 

Le kirkjugolfid ou " pavé d'église"  est formé de colonnes basaltiques érodées par les glaciers et la mer. Les vikings pensaient qu'il s'agissait du sol d'une église.

Le lendemain je retourne à Reykjavik pour prendre le car pour Hveravellir dans le centre de l'Islande.

5. GEYSIR et GULLFOSS

Geysir et Gullfoss sont sûrement deux des sites touristiques les plus visités en Islande. 

Geysir est la zone thermale la plus connue d'Islande. On peut voir de nombreux bassins et admirer le les geysers, le plus actif est le Strokkur qui éjecte un mélange d'eau et de vapeur à 20 mètres de haut.

 

Le bus nous emmène à Gullfoss, la "chute d'or", une des plus belles cascades d'Islande, se trouve sur la rivière Hvita. L'eau tumultueuse et écumante tombe sur une hauteur de 30 mètres.

6 HVERAVELLIR SES SOURCES ET SES SOMMETS.

Hveravellir se trouve au centre de l'Islande sur la route de  Akureyri. On y accède par une piste caillouteuse qui traverse des terres désertiques entre plusieurs grands glaciers qui étirent leur langue dans d'immenses lacs.

Hveravellir est renommé pour ses nombreuses sources d'eau chaudes que l'on peut découvrir à proximité du refuge sur un sentier emménagé.  Le lieu dispose donc d'un camping, d'un refuge et des chambres. On peut aussi réserver une chambre dans les containers ou un lit dans le refuge annexe. La douche y est gratuite. Seul, le refuge annexe possède une cuisine bien équipée où on peut se faire à manger. Les résidents du camping n'y ont pas accès.  On peut par contre prendre le petit déjeuner ou le repas dans le restaurant du refuge. Attention il  n'y a pas de magasins pour acheter de provisions de premières nécessité (pâtes, fruit, lait...) ! Je suis resté trois nuits dans ce lieu. Il y a de nombreuses randonnées à faire aux alentours, mieux vaut être motorisé, car les marches d'approche sont longues.

LES SOURCES CHAUDES

 

 

 

 

 

Ascension du Stelbrattur

Trouver un chemin du sud-ouest depuis les sources chaudes et marcher une heure où on trouve un petit sommet, le Stelbrattur constitué d'obsidiennes comme tous les autres sommets autour de Hveravellir.

 

Vue depuis le sommet.

Le þofafell

Le þofafell est un petit sommet d'obsidienne qui se dresse à une dizaine de kilomètres au sud de Hveravellir, il surplombe la vallée de þofadallir , non loin du Raudkollur, sommet plus individualisé mais plus difficile que l'on peut tenter et que j'avais envisagé sauf que le brouillard et le vent rendaient l'ascension hasardeuse.

 

Le sommet du Le þofafell

Randonnée :  Le Rjupnafell (858 m)

Durée  4h , distance 14 km

Depuis le refuge se diriger vers le sud-est ; il y a un un petit sentier qui se part à partir d'un petit lac, à côté du refuge, mais on peut progresser hors-sentier  vers la base du sommet qui se remarque facilement par sa forme allongée.

 

En montant ver le Rjupnafell

Autres randonnées possibles : le Stryrtur, le Raudkollur.

8. KERLINGARFJÖLL

Une heure après Hveravellir et ltraversée d'une partie du Kjölur, désert de roches éclatées par le gel, le bus de la compagnie SBA, s'arrête à Kerlingarfjoll, ancien centre de ski d'été, qui au delà des sentiers ou une route mène  à la vallée de Hveradalir réputée pour être la plus belle zone thermale du pays.

On estime à un millier le nombre de fumerolles et de sources chaudes de cette région liées aux sommets du Lodmundur et du Maenir, dômes de Rhyolite.

La randonnée commence après la rivière qui traverse le camping. On remonte la colline puis on arrive à une partie horizontale. On redescend dans un ravin puis après une ascension à flanc d'un petit sommet on  parvient sur un névé que l'on traverse puis on col où on a une vue époustouflante sur toute la zone thermale.

A partir de là, on peut soit revenir sur nos pas, soit descendre dans la vallée pour faire un circuit et reprendre le chemin du retour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 GRINDAVIK ET SES RANDONNEES

Grindavik est un port de pêche important en Islande, mais le bourg qui n'a pas de centre ressemble à un petit village. Il y a son petit centre commercial, ses installations scolaires et sportives, sa piscine, son hôtel, son camping et son port. A part ça, les liaisons en car sont assez restreintes. Pour aller et y venir, il faudra emprunter deux liaisons de bus depuis l'aéroport ou trois pour aller à Reykjavik. Si vous arrivez tard à l'aéroport, il faudra trouver une autre solution, le taxi par exemple (environ 65€ de Keflavik à Grindavik).

La région posséde beaucoup de lieux géologiques intéressants; elle fait partie de la péninsule de Reykjanes.

Ele fait partie de la branche sud-ouest du graben médian, c'est le prolongement sur la terre de la ride médio-atlantique sous-marine.

On peut faire aussi de nombreuses randonnées sur les volcans et surtout c'est ici à moins de 5 kilomètres à vol d'oiseau que l'éruption du Fagradalsfjall a commencé en mars 2021 et à l'heure  actuelle (septembre 2021) le volcan est toujours en activité. 

Mais commençons par les randonnées autour de Grindavik.

þorbjörn (353 m)

Durée 2H-2H30   Dénivelée  330 m 

Se diriger vers Reykjavik. La randonnée commence à partir d'un  parking sur la gauche de la route.Le chemin monte au milieu des lupins puis suit une large courbe. Ensuite des descendre légèrement pour remonter une cheminée. On arrive au sommet d'où on a une vue étendue sur la région.

L'armée américaine a érigé une station radar à son sommet, installations remplacées par les antennes du service de radiotélévision islandais.

Des fissures se trouvent le long de la dorsale médio-atlantique du sud-ouest au nord-ouest. Plusieurs failles et fissures spectaculaires se trouvent parmi  elles, l'une failles les plus impressionnantes traverse le sommet. Il est facile de remonter la pic . C'est la randonnée favorite des habitants de Grindavik. 

En haut de la montagne se trouve une fissure appelée Pjofagja, prétendument d'après 15 voleurs qui traînaient autour de la fissure et harcelaient les habitants de la ville en contrebas. Ils ont finalement été arrêtés , comme le raconte l'histoire, puis pendus à Galgaklettur à l'est.

 

 

Vue sur blue Lagoon

 

 

Hagafell

 

 

Petite randonnée à faire lorsque le temps est incertain. On part depuis Grindavik vers le nord, cette montagne se trouve sur la droite de la route de Reykjavik. A partir de Grindavik suivre un sentier balisé par des piquets puis quand on arrive à la base du volcan on suit la piste qui remonte raide jusqu'au sommet d'où on a une vue sur le rift.

 

 

Le Hagafell et les cratères  de l'Eldvörp

 

Durée 6h Distance : 19 km

De Grindavik se diriger vers le nord-ouest. Remonter les pentes du Hagafell, petit sommet au bord de la route puis traverser le vaste champ de lave. Suivre la piste sur la gauche puis on trouve les nombreux cratères de l'Eldvörp qui peuvent être gravis. La zone thermale se trouve  au bout de la piste. Continuer en direction de la mer par un petit sentier sur la gauche jusqu'au terrain de golf. Revenir à Grindavik par la piste cyclble, puis la laisser et prendre la route qui ramène au centre du village.

Eldvörp est une rangée de cratères d'environ 10 km de long qui fait partie du système de Reykjanes.

L'éruption remonte en 1210-1240 à partir de laquelle la coulée de lave   Eldvarpahraun s'est mise en place pour atteindre une superficie  d' environ 20 km2. Les cratères sont grands et une chaleur géothermique importante se dégage de l'intérieur  et autour de l'un d'eux. Des nuages de vapeur y sont visibles, et la température a été mesurée à environ 80°C. Depuis quelque temps, l'une des sociétés énergétiques avait évoqué la construction d'une centrale géothermique à Eldvörp. le premier forage a été fait  en 2003-2004 et un permis de recherche a été accordé en 2015  pour  des forages à proximité d'Eldvörp . Ces plans ont suscité une vive protestation, mais les compagnies affirment cependant qu'aucun cratère ne serait détruit, les perturbations mécaniques du sol seront donc mineures. Des vestiges d'un abri en pierre avec des murs ont été trouvés près d'Eldvörp, près d'un ancien sentier de randonnée . Des grottes sont également parvenues à nous, y compris avec des roches et des ossements . On suppose que la grotte a été utilisée il y a environ 200 à 300 ans. De nombreuses autres grottes peuvent être trouvées à Eldvörp de tailles variables et il se pourrait bien que d'autres grottes soient trouvées qui aient été utilisées comme cachettes à cette époque.

 

 

 

 

 

 

 

 

Grindavik depuis le Lagafell

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article